Développement local et vie sociale

 

developpementlocal_viesociale_partenaire.png

Développer l'économie sociale et solidaire

Pour répondre aux besoins des familles dans les territoires ruraux, il faut souvent faire preuve d’inventivité et d’audace.

Les familles adhérentes se regroupent et innovent pour développer les activités et services adaptés qui contribuent au développement de leur milieu de vie. Fort de ces initiatives, de ses implantations de proximité et de son expérience de plus de 70 ans, le Mouvement Familles Rurales est un acteur majeur de l’économie sociale et solidaire, créateur d’emplois.

 

Les fédérations départementales des Ardennes, de l'Aube, de la Marne, de la Haute-Marne, de Meurthe-et-Moselle et de la Meuse développent des actions de dynamisation dans leur territoire.

Familles Rurales, partenaire des élus

Les territoires ruraux sont en constante évolution. Plusieurs défis se présentent pour les années à venir : créer les conditions d’accueil favorables aux familles en milieu rural, des plus jeunes aux plus âgés, et les accompagner, tout au long de la vie, en tenant compte de leurs besoins.

Depuis 70 ans, les associations locales Familles Rurales se positionnent comme acteurs à part entière et partenaires du développement et de l’animation des territoires ruraux. Le dynamisme des territoires ruraux nécessite l’implication et la concertation entre les collectivités territoriales, les acteurs économiques, les associations…

 

Acteurs de l’innovation

Développer des espaces ruraux de coworking, des lieux de médiation numérique, l’accès à la télémédecine… Familles Rurales défend un monde rural équipé et connecté ! Des expérimentations de tiers-lieux ou encore de fab labs sont en cours dans plusieurs fédérations.

Pour accélérer l’innovation rurale et accompagner les porteurs de projets, Familles Rurales a créé un fonds de dotation. Il a pour but de soutenir des expérimentations et projets innovants en milieu rural grâce à la mobilisation des financements privés d’entreprises partageant la conviction que l’avenir est la ruralité.